Congrès Européen à Madrid sur les douleurs pelvipérinéales

Du 14 au 16 Novembre je participe au congrès Convergence PP qui se tiendra à l’université de Médecine de Madrid. Il y a pour moi plusieurs objectifs à participer à ce congrès :

  • Communiquer auprès des professionnels de santé sur les pathologies et douleurs pélvipérinéales par le biais de  l’association dont je suis membre (AINP).

  • Découvrir les avancées scientifiques et traitements accessibles à ce jour pour mieux accompagner les personnes durant leurs parcours.

Mais aussi, et surtout,

  • Comprendre les traitements associés au corps médical afin d’étudier l’approche sociale qu’il serait nécessaire de mettre en place. Ceci afin de rendre le parcours de traitement le plus efficace possible. C’est un des objectifs principaux dans mon parcours d’étude en éducation thérapeutique.

« Apprendre à vivre paisiblement quoi qu’il arrive ».

Les douleurs pelvipérinéales sont un sujet extrêmement intéressant à mes yeux, parce que ce type de pathologie entraîne irrémédiablement des soucis temporaires d’ordre sociaux à chaque patient touché :

(L’impuissance sexuelle, L’incontinence, L’acceptation du regard des autres avec un nouvel outil de confort : coussin, table haute etc…, L’acceptation de ses émotions, prendre conscience que l’acceptation du corps passe par le déni / la tristesse/ la peur… et même si ces émotions paraissent décadentes au premier abord, elles sont le passage obligé pour aller mieux)

Ce sont d’ailleurs, après plusieurs années d’accompagnement de patients, ces problèmes qui sont les plus impactant dans ces types de pathologies. Mais pas que, toute pathologie apporte ces difficultés sociales. Et c’est souvent un aspect peu pris en compte par le corps médical.

Lors de ce congrès je vais pouvoir découvrir le point de vue et l’approche des nombreux professionnels de santé sur ce sujet. Ce qui me permettra d’avancer dans mon projet d’accompagnement du patient. Fusionner l’approche médicale pure et l’accompagnement social est indispensable au bon traitement d’une pathologie de longue durée.

La clé d’un mieux être apparaît lorsque le patient comprend sont corps, comprend ce phénomène interne. Et prend conscience que ce type de pathologie n’est pas une punition due au hasard mais a un sens caché bien plus profond. Un sens que le langage du corps fait apparaître au grand jour.

Comprendre sa pathologie et lui donner un sens mène obligatoirement vers un mieux être. Voir même sur un début de chemin de guérison psychique, peut-être même physique.

Il est important de comprendre l’approche du monde d’aujourd’hui, afin d’apporter une petite touche d’impossible et engendrer grâce à cela, une évolution…

Laissez votre santé vous guider !

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.